Le 8 juillet : un dimanche de moissons

Cette année, cette manifestation les membres de l’ACCA se sont joints à nous pour organiser cette manifestation.

Les préparatifs du samedi après-midi.

D’abord de 1er ensemble : batteuse SFV T0M et presse haute densité Brouhot avec, sa motorisation, un SFV 402.

La moissonneuse MF 892 est mise en route pour finir de dégager la zone et ménager un parking plus vaste.

Pendant ce temps, le 2ème ensemble arrive sur le champ : une batteuse Merlin entraînée par un SFV FV1 et qui sera accouplée à une botteleuse Rivière-Casalis : comme il n’est pas possible de les relier par une courroie sans faire des modifications importantes, la botteleuse sera directement animée par un petit SFV 201.

Voilà, tout est prêt pour la fête du dimanche.

Mais en début de soirée, le temps se gâte et un violent orage éclate, nous obligeant à nous replier rapidement sous un hangar pour le repas du soir.

De plus, le programme du dimanche se voit amputé de plusieurs activités : plus de lieuse, plus de moissonneuse batteuse. Uniquement le battage à l’ancienne grâce à 4 remorques de gerbes faites 3 jours plus tôt sous le soleil.

Tant pis. Les tracteurs sont mis en place et les 2 ensembles s’élancent sous un ciel bien chargé.

Dire que ces belles machines ne peuvent pas bouger !

En fin d’après-midi, le blé a un peu séché et quelques malheureuses gerbes sont faites, juste pour le plaisir.

 

L’année prochaine, c’est sûr, il fera beau !