Peyssies les 10 et 11 juillet : un long week-end de moissons

Cette fête a pour but de présenter et de mettre en œuvre des outils dotés des toutes dernières évolutions techniques.

Dès le vendredi après-midi, détourage du champ et dégagement de l’aire de battage.

Ensuite, pressage de la paille.

Le samedi, en milieu d’après-midi, c’est l’arrivée massive du matériel. Que de la haute technologie !

Mise en place du matériel de battage.

On vérifie le matériel.

La lieuse est prête et les premières gerbes sont faites.

Mais il faut vite arrêter car il est déjà bien tard.

Le dimanche matin, après le petit déjeuner, on s’y met pour de bon.

Ensuite, c’est la mise en route de la javeleuse.

Il peut ne pas être superflu de bien aérer la paille, on ne sait jamais...

La lieuse se remet au travail.

Ensuite, c’est le festival des moissonneuses-batteuses.

La grosse cavalerie.

Et pour terminer le week-end, un petit coup de déchaumeuse.